• Oligarchie médiatique internet sur le 11 septembre 2001

    by  • 21 septembre 2012 • Découverte, Médias • 0 Comments

    Comme le 11 septembre de chaque année, les médias traditionnels ne feront que diffuser ces fameuses images de cette terrible journée, des témoignages funèbres et bien sûr, organiser de faux débats télévisés. Oui, faux débats, parce qu’ils n’aborderont jamais les véritables questions : les doutes, les études et les contestations sur la version officielle du 11 septembre. Ils vont nous tracasser avec des mots comme : attentat, Al Qaïda, Ben Laden, Islamisme et terrorisme.

    Des mythomanes médiatiques : les Etats-Unis

    En fouillant dans l’histoire avec quelques livres, vous saurez que les Etats-Unis ont été les plus grands manipulateurs de masse. Hiroshima et Nagasaki, assassinat du président Kennedy, Pearl Harbor, Golf de Tonkin, Afghanistan, Irak, l’exploration de la lune etc. Tous ces évènements historiques ont été débattus, donc soulevé des doutes pour une certaine classe intellectuelle.

    Le matraquage médiatique est le dessein de tous les grands organes de presse. Mais cela ne nous surprend pas car ils sont tous contrôlés et dirigés sous l’ombre par des lobbies qui ont comme objectif, la création d’un « nouvel ordre mondial ». Ainsi les meilleurs moyens dont ces carpettes disposent sont les médias, la finance, la politique, l’éducation, la santé, la guerre etc.

    Lors de son dernier interview avant sa mort, le réalisateur de films à Hollywood, Aaron Russo rappelle un entretien qu’il a eu avec Rockefeller où ce dernier lui disait ceci : « Il y aurait un événement, et à partir de cet événement, nous allions envahir l’Afghanistan pour construire des pipelines à travers la mer caspienne, nous allions envahir l’Iraq pour prendre le contrôle du pétrole et établir une base au Moyen-Orient et les intégrer au nouvel ordre mondial et ensuite nous irons nous occuper de Chavez au Venezuela. »

    Les médias traditionnels dans le complot 

     Les médias traditionnels sont utilisés par ces manipulateurs comme un vecteur de contrôle des populations à travers l’image. Ils orchestrent des crises politiques, économiques, sanitaires sans scrupule. Des crises qui sont programmées selon des objectifs bien définis. Et ensuite vulgarisées par ces mythomanes de l’information de premier niveau ; de tel sorte que nos sens de doute sont étouffés et que nous ne pensions même pas à rechercher la vérité.

    Heureusement aujourd’hui un nouvel espace existe : l’internet, un espace où des personnes qui ont réussi à détecter la vérité à travers ces mensonges infinies y s’expriment librement en contestant ces informations dites officielles avec des thèses et preuves solides. Par conséquent, en plus de leur mutisme, les médias traditionnels essaient parfois, de discréditer les films documentaires, livres et articles produits avec une argumentation solide et logique, des analyses basées sur des faits réels et scientifiques. Dès lors toute personne qui doute ; qui remet en cause la version officielle sur 9/11 est qualifiée de conspirationniste. A mon avis toute remise en cause d’un événement aussi bouleversant que le 9/11 devrait être débattue. Loin de là, ces derniers écartent toute possibilité de débat. Les rares journalistes qui ont risqué d’y animer un débat ont découvert eux même les suites.

    On se rappelle du livre de Thierry Meyssan L’effroyable imposture, sorti en 2002, quelques mois après le 9/11. Meyssan a été diffamé, pour la plupart, par les membres du « Cercle de l’Oratoire ». Cela a permis de découvrir l’arnaque médiatique autour du 9/11. En effet, c’est un vrai tabou dans les grandes entreprises de presse : un journaliste qui propose à sa rédaction d’en parler, seules deux réponses : non, on n’en a pas besoin ou un silence immédiat. Un risque sur votre carrière si toutefois vous essayez d’étayer les doutes sur la version officielle du gouvernement américain sur un plateau de télévision ou par un article. Ici, le journaliste n’a plus le droit de se questionner voire d’enquêter sur le plus grand complot criminel de notre époque.

    Ainsi j’ai compris pourquoi à chaque fois que j’évoque les documentaires, les doutes et la contestation de la version officielle du 11 septembre, il n’y a aucune réaction de la part des animateurs d’une célèbre émission sur l’une des grandes radios francophones.

     Et pourtant sur le préambule de la Charte de Munich-Déclaration des devoirs et des droits des journalistes– on peut lire : « La responsabilité des journalistes vis-à-vis du public prime toute autre responsabilité, en particulier à l’égard de leurs employeurs et des pouvoirs publics. » Malheureusement, le bien matériel, l’argent ; cette divinité qui subsiste encore est là.

    Le 11 septembre, une des idées d’un projet établi

    Le 11 septembre 2001 n’a pas seulement été un moyen pour une invasion en Irak et en Afghanistan ou cette supposée guerre contre le terrorisme qui, à nos yeux est devenue une confrontation, un choc entre le monde occidental et le monde islamique, mais le 9/11 est aussi un grand pas sur « Le Projet pour le Nouveau Siècle Américain » – RECONSTRUIRE LES DÉFENSES DE L’AMERIQUE – La stratégie, les forces armées et les ressources pour un siècle nouveau

    Donc, un projet pour étudier toutes les stratégies pour faire des Etats-Unis la « puissance dominante de demain ».

    Ils ont réussi à nous inculquer la peur par les menaces terroristes : l’Islam est un danger l’Occident. Cela a encouragé certains extrémistes musulmans qui n’ont rien compris de se déclarer anti-américains. Mais c’est facile à comprendre, car tous ces pays ciblés ont un grand volume de cette ressource aussi capital aujourd’hui, le pétrole. Les américains ne pourront pas réussir leur projet sans avoir le monopole de cette richesse naturelle. Dès lors, tous les moyens sont bons pour y parvenir. Occasion pour les politiciens de mentir encore à la population américaine en leur disant : nous luttons contre le terrorisme, nous vous aimons, nous vous protégeront… c’est un moyen de les égarer une fois de plus. On impose la terreur et on essaie de la contrôler.

    Ni George Bush, ni tous ces comploteurs du 9/11 ; ces responsables de crimes de guerre, ces responsables de la mort de milliers d’innocents aux Etats-Unis, en Irak, en Libye et en Syrie ne seront jamais traduis à la Cour Pénal Internationale, car, comme l’ONU et d’autres organismes internationaux, ils sont tous de véritables automates des desseins américains.

    Internet, l’information autrement sur le 11 septembre 2001

    Avec l’internet, nous avons aujourd’hui le journalisme citoyen, un terme que j’aime bien. Car, ce sont des citoyens, partout dans le monde qui informent et s’expriment librement, avec une conscience tranquille sur divers sujets. C’est l’information par les citoyens et pour les citoyens. Contrairement à ce qui se passe dans les organes de presse où il y a toujours une barrière sur certains sujets. Avec le web 2.0, la manière d’informer et de s’informer change, le savoir se partage à la seconde. Rien n’est tabou, on discute de tout, on contredit avec des preuves à l’appui.

    En conséquence, dans cette poussière d’information que nous balancent ces médias traditionnels criminels en matière d’information, de rares personnes qui ont une vraie morale humaine, seront toujours là et ainsi juger tous ces manipulateurs de consciences publiques dans l’intérêt de quelques oligarchies. A travers livre, site web, blog etc. Afin que la population entière sache ce qui se passe.

     D’ailleurs dans un rapport du même projet, « Reconstruire les défenses de l’Amérique », l’internet est évoqué ainsi dans la partie –Le cyberespace ou la « Guerre du Net »-  : « Si l’espace représente un moyen émergent de se faire la guerre, alors le Cyberespace et l’Internet en particulier renferment les mêmes perspectives et menaces… L’internet joue lui aussi un rôle toujours plus grand dans la guerre et les conflits politiques…les communications informatisées ont ajouté une dimension nouvelle à l’art de la guerre. »

    Certes, c’est ce que les initiateurs de ReOpen911 ont saisi. « Une association citoyenne à but non lucratif  » qui a mis en ligne un site web ReOpen911.info.

    « Un site d’information sur le 11 septembre 2001 », avec plusieurs dizaines de documentaires, vidéos de témoins, articles et de livres. Un site à visiter pour savoir réellement c’est quoi ce soi-disant attentat du 11 septembre 2001.

    A mon avis, la toile est le meilleur moyen de contredire ces oligarchies médiatiques pour ainsi donner la vraie information à la population. Malgré qu’elles ont commencé à utiliser l’internet via de célèbres sites de la presse en ligne que je ne veux pas citer.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.